Semaine du 07 au 11 janvier 2013

L’immobilier, l’or tunisien

Généralement, et lors des crises économiques, l’or est la bouée de sauvetage des investisseurs. Le métal jaune représente un gage de sécurité et reste insensible à l’inflation. Le cours de l’or est un indice de première importance pour les investisseurs. Mais en Tunisie,  nous ne disposons pas d’un tel indicateur, cependant nous pensons que l’immobilier constitue un benchmark idéal pour l’or. Après deux ans de révolution du 14 Janvier 2011, le béton s’est distingué par la flambée de la demande, et donc des prix. Si nous jetons un coup d’œil sur les trois sociétés immobilières cotées à la Bourse de Tunis (SIMPAR, ESSOUKNA et SITS), les gains accumulés du secteur sur les deux dernières années ont atteint 61,0% contre 5,39% pour le TUNINDEX sur la même période. À notre avis, cette tendance continuerait en 2013. SIMPAR et ESSOUKNA vont réaliser une nouvelle année record en 2012, et SITS réaliserait une excellente année 2013.

Nous estimons, alors, que le secteur immobilier continuerait d’attirer les attentions durant 2013, au détriment des secteurs qui sont plus classiques, notamment les financiers. Cette semaine, le Groupe DRISS a franchi, à la hausse, le seuil de 5% dans le capital de l’ATL suite à l’acquisition sur le marché de 680 000 droits de souscription lui permettant la souscription à 240 000 actions nouvelles supplémentaires lors de la dernière augmentation de capital de la société. Ce sont donc les investisseurs de référence et institutionnels qui ont pris les choses en main pour permettre à cette levée de fonds de se concrétiser. El Wifack Leasing, qui compte également faire appel au marché boursier pour consolider ses fonds propres, semble préparer cette opération avec la montée du Groupe STB dans son capital qui contrôle, désormais, 31,96% du loueur. La compagnie a bien compris que dans les circonstances actuelles, une société qui a un flottant réduit a plus de chance de clôturer les opérations d’augmentation de capital. Néanmoins, cette rareté des ressources ne toucherait pas, à notre avis, les nouvelles introductions en Bourse qui vont se succéder. Land’Or, dont les souscriptions débuteront mercredi 16 Janvier jusqu’à 6 février 2013, confirmerait l’intérêt des investisseurs tunisiens, notamment les particuliers, pour les IPO.

En attendant l’arrivée de nouveaux titres sur le marché, nous ne pouvons pas ne pas faire un bilan de la Bourse de Tunis depuis la révolution. Le TUNINDEX a gagné 5,39%, mais il a perdu 9,61% depuis le 17 décembre 2010. Avec la multiplication des grèves, l’évolution négative de la production et des exportations pour la plupart des secteurs, le repli de l’investissement tant intérieur qu’étranger et des créations d’emplois ainsi que la dégradation des équilibres financiers. Le marché a perdu de profondeur et le volume des transactions a chuté avec les difficultés des financières, principal moteur de la Place de Tunis. Avec le début de 2013, et avec les évolutions positives qu’a montré l’économie tunisienne sur les derniers mois, Moody’s a maintenu le grade d’investissement pour la Tunisie, contrairement à S&P et Fitch. « Si le Gouvernement réussit cette transition démocratique avec une coalition viable, le pays peut se développer très rapidement », affirme un analyste de la prestigieuse agence de notation. Il a trouvé la recette que certains semblent encore ignorer!

Actualité

Banque de l’Habitat, communiqué de presse

La Banque de l’Habitat a informé sa clientèle, ses actionnaires et le public qu’elle s’est acquittée de ses obligations vis-à-vis de l’administration fiscale consécutives au redressement dont elle a fait l’objet en mai 2011 pour la période 2006-2009. En  effet, en date du  28 décembre 2011 un règlement a été effectué d’un montant de 8,5  MDT  représentant le montant convenu et  concrétisant un arrangement partiel conclu le 16 janvier 2012. Cet arrangement a  par ailleurs prévu de surseoir au sort de l’impôt exigé au titre  du réinvestissement exonéré.

Land’Or, démarrage des souscriptions à l’OPF

L’introduction de la société Land’Or au Marché Alternatif de la cote de la Bourse se fera par la mise sur le marché dans le cadre d’une augmentation de capital par voie de souscription publique de 1 456 000 actions nouvelles au prix unitaire de 7,500 DT,  représentant 30,98% du capital après la réalisation de ladite augmentation. L’émission se fera par le moyen d’:

– Une Offre à Prix Ferme de 582 000 actions représentant 39,97% du total des actions à émettre en numéraire, centralisée auprès de la Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis;

– Un Placement Garanti auprès d’institutionnels de 874 000 actions représentant 60,03% du total des actions à émettre en numéraire. Le Placement Garanti sera réalisé aux mêmes conditions de prix que l’Offre à Prix Ferme. Les souscripteurs à ce placement s’engagent à ne pas céder 75% de leurs titres en Bourse pendant une période d’une année à partir de la date de la première cotation en Bourse.

L’Offre à Prix Ferme est ouverte au public du 16/01/2013 au 06/02/2013 inclus.

Tunisie Leasing, communication financière

Tunisie Leasing a tenu une communication financière le vendredi 11 janvier. Au cours de cette réunion, le management s’est montré confiant quant à la clôture de l’augmentation de capital dans un  contexte de rareté de ressources. Le résultat net consolidé 2012 est estimé à 11,139 MDT, soit une hausse de 16,9% par rapport à 2011, mais encore loin des chiffres de 2010 (15,465 MDT). La société compte se lancer dans un nouveau métier, les microcrédits dans le cadre de la diversification des revenus du groupe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here