Abdelwahab Maater appelle à repenser le modèle de développement économique

En marge du lancement du programme de formation de 120 ingénieurs  en Allemagne, ce mardi,  le ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi, Abdelwahab Maater, a mis en avant l’incapacité  du modèle de développement tunisien de retenir les « cerveaux tunisiens et les compétences nationales ».

Ce programme de coopération avec l’Allemagne est, selon lui, une solution provisoire qui vise à doter les  compétences en question de l’expérience requise pour qu’elles puissent, une fois rentrées en Tunisie, contribuer, par des projets concrets, à l’œuvre de développement.

Abdelwahab Maater n’a pas caché ses craintes quant au risque de fuite des  « cerveaux tunisiens », promettant que son ministère assurera le suivi de  ces ingénieurs en formation en Allemagne et que ces derniers regagneront la Tunisie,  à la fin de leur formation.

Abdelwahab Maater a par ailleurs appelé à revoir le modèle de développement tunisien et à repenser les choix économiques et sociaux de manière à favoriser l’employabilité des jeunes diplômés et leur insertion socioprofessionnelle.

Il n’a pas manqué, à cette occasion, de saluer les efforts du partenaire allemand qui a exprimé, selon lui, une forte attitude de soutien à la transition tunisienne. Les deux partenaires examineront, selon le ministre, les possibilités d’optimiser la coopération en matière de formation et d’emploi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here