Vers la résolution de problèmes fonciers

L’entrée en exploitation du projet de prolongement de la route X (avenue Mohamed -Bouazizi), de la sortie ouest jusqu’à la route nationale n°3, au niveau de Fouchana (gouvernorat de Ben Arous), en mai 2013, est tributaire de la résolution de deux problèmes fonciers, selon le ministère de l’Equipement.

Cette route permettra d’alléger la circulation Est/Ouest et sera un point de liaison avec les zones sud et ouest de la capitale. Elle permettra, également, de fluidifier la circulation au niveau de l’avenue du 9- Avril et d’établir la liaison avec l’autoroute Tunis/Msaken.

Les principales composantes du projet concernent la réalisation de 12km de voies avec terre – plein central de 10 m de largeur dans les deux sens (2×2) et le renforcement des caractéristiques géotechniques de l’emprise de la route, sur une longueur de 6km.

Il s’agit, en outre, de l’aménagement de 6 giratoires et de la réalisation de 15 ouvrages hydrauliques pour le drainage des eaux de pluie vers la Sebkha de Séjoumi et la mise en place de glissières de sécurité et l’éclairage public.

Les prochaines étapes du projet concerneront l’aménagement de carrefours au début du projet, et ce, par la réalisation d’un échangeur au niveau de la sortie ouest de la capitale, dont le taux d’avancement de l’étude est de 40%, et la programmation d’un autre échangeur vers Ben Arous.

Le taux d’avancement des travaux de cette nouvelle route a atteint 85%.

A noter que le coût  total de ce projet routier se monte à 42 millions de dinars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here