Objectif: contribuer au développement de l’économie nationale à l’horizon 2020

Dans son document intitulé «Vision Tunisie 2020 de l’UTICA», la centrale patronale résume ses propositions sur le plan économique et social, et ce, afin de contribuer au développement de l’économie nationale à l’horizon 2020.

Ce document rendu public, aujourd’hui, 11 janvier 2013, est le fruit d’un travail d’une année, effectué par les membres de la commission économique et de la commission sociale de l’UTICA, avec la participation de chefs d’entreprises et d’experts nationaux.

C’est une stratégie pour la création d’emplois et pour la croissance dans toutes les régions. Elle s’articule autour de cinq objectifs spécifiques et d’une urgence.

Il s’agit de réhabiliter la valeur du travail dans la société tunisienne, d’y valoriser l’esprit entrepreneurial, de positiver l’image que se fait la société de l’entreprise et du chef d’entreprise et d’y ancrer le principe économique que seule l’entreprise compétitive crée de l’emploi pérenne.

En outre, les principes de la liberté du travail et celle d’entreprendre doivent être, selon ce document, inscrits dans la Constitution et les organisations professionnelles doivent avoir le droit de saisir la Cour constitutionnelle, en cas de constat de manquement à ces principes.

Mobiliser le pays pour une croissance viable

Il s’agit, également, de mobiliser le pays pour la croissance, d’établir une réglementation économique, une fiscalité, un système incitatif et un système de financement qui favorisent la création de nouvelles entreprises, la croissance des entreprises existantes et la création d’emploi, ainsi que de créer un cadre indépendant du pouvoir exécutif.

De ce fait, l’UTICA propose l’établissement d’un cadre partenarial avec le Ministère des Finances, pour piloter l’élaboration du nouveau système fiscal, à mettre en application le 1er Janvier 2014, qui simplifie et stabilise la norme fiscale, détend et sécurise les relations entre l’administration fiscale et les contribuables.

Ce nouveau système devra inciter à la bonne gouvernance, la transparence des entreprises, l’investissement, la création de nouvelles entreprises et la création d’emploi.

D’autre part, l’UTICA propose l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie volontariste et efficace de diversification des marchés et de promotion du site Tunisie.

Vers un nouveau modèle de relations de travail

En troisième lieu, le document vise à conférer plus de sérénité à l’environnement social. Il s’agit de développer un nouveau modèle de relations de travail qui allie l’amélioration continue de la compétitivité des entreprises, le travail décent et la création d’emplois et de dégager un consensus national pour la refonte de la politique salariale.

La «Vision Tunisie 2020 de l’UTICA» propose, tout de même, d’organiser les relations de travail autour du renforcement de l’assouplissement du contrat de travail, la mise en œuvre effective de la modulation du temps de travail et l’allègement des procédures de licenciement pour causes économique ou organisationnelle; de la mise en place d’un système d’assurance perte d’emploi et de réinsertion, de la mise en œuvre d’une politique de maintien et d’amélioration des compétences des ressources humaines, ainsi qu’autour de la mise en place d’un réseau national d’intermédiation sur le marché de l’emploi et l’institution d’un cadre légal pour l’intérim.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here