Le taux de chômage des Tunisiennes parmi les plus élevés dans le monde

Le projet de la stratégie nationale de l’emploi (2013/2017) qui sera présenté le 14 janvier 2013, révèle que le taux de chômage des femmes en Tunisie, compte parmi les plus élevés dans le monde. En 2012, ce chiffre a atteint 26,9 pc, contre une moyenne mondiale de 6,5 pc.

Le projet de ladite stratégie parle d’un fossé qui ne cesse de se creuser entre hommes et femmes en matière d’accès au marché du travail.

Selon le président de la commission chargée d’élaborer la  stratégie nationale de l’emploi, Akram Belhaj Rhouma, «  le marché du travail en Tunisie est masculin par excellence.

La présence féminine se limite à 24,7 pc, contre 75,3 de demandeurs d’emploi de sexe masculin.

Le projet de la stratégie fait ressortir une augmentation significative du taux de chômage chez les diplômées du supérieur : 49,4 pc en février 2012 contre 21 pc seulement  chez les garçons qui ont les mêmes qualifications.

Un meilleur positionnement de la femme sur le marché de l’emploi aurait contribué de 0,7 pc au PIB peut-on lire dans le document.

Trois mesures sont proposées pour promouvoir le travail de la femme salariée ou promotrice de projet.

La première consiste en la mise au point d’un plan de travail visant à encourager les femmes à la création d’entreprises d’économie sociale et à l’investissement dans les industries de transformation.

Il s’agit, également, de concevoir de nouveaux mécanismes favorisant le travail de la femme à distance en privilégiant les projets d’essaimage et la sous-traitance intellectuelle comme la télé-comptabilité.

La 3è mesure vise à conforter l’intégration de la femme dans le marché de l’emploi, à travers la promulgation d’une loi sur l’égalité des salaires hommes-femmes, notamment, en agriculture et dans les secteurs marginalisés et la révision des législations relatives à la protection de la maternité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here