Le Conseil de l’Europe ouvre son bureau à Tunis

Dans le cadre de sa visite officielle en Tunisie, la secrétaire générale adjointe du Conseil de l’Europe, Gabriella Battaini-Dragoni, a signé avec Rafik Abdessalem, ministre des Affaires étrangères, le 8 janvier 2013, un mémorandum d’accord sur l’ouverture d’un bureau du Conseil de l’Europe. C’est le premier bureau du genre que cette organisation ouvre en dehors de l’Europe.

«Notre staff sera en mesure de mettre en œuvre, d’une manière coordonnée et durable, le programme de coopération déjà établi avec les autorités tunisiennes, depuis une année, et consistant à accompagner le processus de démocratisation du pays, en mettant à sa disposition notre expertise en matière de droits de l’Homme, de primauté du droit et de démocratie», a déclaré la responsable européenne, en ajoutant que «la Tunisie se trouve, aujourd’hui, à un point crucial de son processus démocratique et les travaux qui restent à accomplir par l’Assemblée nationale constituante (Anc) sont essentiels».

Il importe, selon elle, la création rapide d’autorités indépendantes dans des domaines clés, tels que la lutte contre la corruption et le système judiciaire, et l’instauration de l’Instance supérieure indépendante pour les élections.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here