Dilou dément avoir porté plainte contre l’artiste Lotfi Abdelli

Le ministre des droits de l’Homme et de la justice transitionnelle Samir Dilou a démenti, mardi 8 janvier, avoir porté plainte contre l’artiste Lotfi Abdelli, sur fond d’informations relayées à ce sujet par les médias et les journaux en ligne.

Cette précision de Samir Dilou rendue publique par le ministère, intervient à la suite de la convocation,  hier, de Lotfi Abdelli au poste de la garde nationale  de l’Aouina.

C’est bien l’avocat en cassation Fathi Laayouni qui a déposé une plainte auprès du procureur de la République  contre l’acteur Lotfi Abdelli, suite à une altercation verbale entre ce dernier et Dilou lors d’une émission télévisée en direct.

Joint par téléphone, Me Fathi Laayouni a reconnu avoir porté plainte contre Abdelli, estimant que « son comportement lors de l’émission était contraire aux bonnes mœurs et à la moralité publique ».

Contacté par l’Agence TAP, Lotfi Abdelli a déclaré avoir été interrogé, hier matin, par la brigade des enquêtes judiciaires du poste de la garde nationale de l’Aouina qui, a-t-il précisé, a eu confirmation après visionnage de l’enregistrement de l’émission qu’il n’a pas fait de geste immoral envers le ministre Samir Dilou, thèse qui a été corroborée par l’animateur et le producteur de l’émission.

Abdelli s’est dit étonné de voir les autorités « juger les citoyens pour leurs intentions ».

Une altercation verbale avait éclaté entre le ministre des droits de l’Homme et de la justice transitionnelle Samir Dilou et l’artiste Lotfi Abdelli, lors d’une émission diffusée sur la chaîne privée « Hannibal » qui a abouti au retrait du ministre du plateau en raison des déclarations de  Lotfi Abdelli qu’il a qualifiées « d’immorales ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here