Nouvelle plainte contre «Attounissia» et Sami Fehri

Le ministère public vient d’ouvrir une enquête pour blanchiment d’argent à l’encontre de la chaîne «Attounissia  ». C’est ce que vient de déclarer  l’avocate Leila Ben Debba au nom du plaignant, à savoir Nessma TV.

« Suite à la lettre envoyée par les trois chaînes, à savoir Nessma, Hannibal TV et Tounesna au Chef du Gouvernement et à la Présidence de la République,  afin de faire appel contre la concurrence déloyale de la chaîne étrangère Attounissia, une enquête a été ouverte par le procureur de la Cour de première instance de Tunis sous le numéro 16/26076 », a-t-elle déclaré.

Selon cette dernière, l’enquête englobera aussi bien l’administrateur judiciaire, Ilhem Soufi Torjmen, Sami fehri, propriétaire de Cactus production, ainsi que Pascal Reron en tant que propriétaire de la chaîne «Attounissia  ».

Ils sont accusés, toujours selon Leila Ben Debba, de « justification mensongère d’argent d’origine illicite, mobilité de fonds et de recettes provenant directement ou indirectement d’un délit ou un crime, la non-tenue des comptes et la liste des recettes et des transferts à l’étranger et pour n’avoir pas déclarer les avoirs selon les articles 32 et 62, 63 et 70 et 76 du Code pénal ».

Rappelons que les trois chaînes de télévision Nessma, Hannibal TV et Canal Monde Tunisie (TWT) avaient déposé une plainte au greffe du parquet en Novembre 09, 2012 contre les pratiques illicites et la concurrence déloyale  de la chaîne « tunisienne étrangère ».

Après les menaces qui planent donc  sur la société de production Cactus, propriété de Sami Fehri, en détention, c’est désormais la chaîne Attounissia qui est menacée de fermeture. Car, si cette plainte aboutit, Attounissia sera interdite de diffusion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here