Commémoration de la révolution à Thala: les habitants manifestent contre « l’oubli »

A Thala, et dans le cadre de la commémoration du premier martyr qui est tombé lors de la révolution, le 8 janvier 2011, les habitants de la région ont organisé ce matin une marche du centre-ville vers le cimetierre où les martyrs de Thala ont été enterrés.

« Ils sont plus de mille, principalement des jeunes, ceux qui ont réellement fait cette révolution, qui ont voulu aujourd’hui rappeler que c’est à Thala que la révolution a pris son essor. Ils veulent aussi rappeler que les martyrs de la révolution peuvent être oubliés par les hommes politiques, mais pas par ceux qui l’ont faite », nous dit Fethi Sayhi, le frère du martyr Wajdi.

Une manifestation pacifique qui a failli tournée au vinaigre après que les manifestants ont exprimé leur mécontentement, suite à l’absence, cette année, des officiels à cette commémoration.     « L’année dernière, parce qu’ils étaient en période électorale, ils étaient tous là. Les médias aussi se bousculaient pour les filmer. Aujourd’hui, parce qu’ils ont bien le pouvoir en main, Thala n’intéresse plus personne », affirme M. Sayhi. Et d’ajouter, « ce qui nous plus fait mal, ce n’est pas l’absence des officiels. Après tout, ici le monde sait qu’ils sont des politiciens, mais ce qui nous a fait le plus mal, c’est l’absence de la société civile et des médias. Oublié par le développement, on a désormais l’impression qu’on est oublié par tout le monde ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here