Agression contre le député Brahim Kassas à Nabeul : l’affaire reportée au 24 janvier 2013

Le tribunal de première instance de Nabeul a décidé, jeudi 3 janvier, le report de l’affaire de l’agression violente contre Brahim Kassas, le député à l’Assemblée nationale constituante, au 24 janvier 2013.

Cette décision a été prise afin de permettre de présenter le dossier au ministère public pour l’examen de la possibilité de traduire Brahim Kassas en justice pour « atteinte aux bonnes mœurs par les paroles et les injures publiques ».

La demande a été présentée par la défense des deux jeunes accusés dans cette affaire.

Le plaignant Brahim Kassas n’a assisté à aucune des trois audiences consacrées à cette affaire dont les chefs d’accusation sont « l’agression violente » subie par le député, le 30 septembre 2012, au cours d’un meeting du parti  Nidaa Tounes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here