Un nouvel an sanglant en Côte d’Ivoire

Soixante morts et une cinquantaine de blessés, tel est le triste bilan de la bousculade qui a eu lieu durant les festivités de la nuit du nouvel an à Abidjan, où une foule s’était rassemblée pour assister aux feux d’artifice.

Les blessés ont été évacués vers des centres hospitaliers de la capitale économique ivoirienne. Parmi la cinquantaine de blessés, figurent de nombreux enfants, a constaté une journaliste de l’AFP.

Des images diffusées par la télévision ivoirienne montrent des corps sans vie étendus sur la chaussée et des femmes, à l’air hagard, prises en charge par les secours durant la nuit. En fin de matinée, des tas de chaussures et de vêtements abandonnés étaient encore visibles sur le lieu du drame.

Ces festivités étaient présentées comme un symbole du renouveau du pays, célébré par le régime du président Alassane Ouattara, après la crise post électorale qui a fait environ 3 000 morts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here