Ayoub Massoudi dénonce la politisation de son procès

Lors d’une conférence de presse tenue ce matin dans les locaux du syndicat des journalistes tunisiens, le comité de soutien d’Ayoub Massoudi, a appelé à la levée de l’interdiction de voyage imposée à l’ancien conseiller à la Présidence. En effet, le tribunal militaire de première instance  avait ordonné depuis le 21 septembre 2012 la levée de l’interdiction de voyage le concernant.

Massoudi a saisi cette occasion pour rappeler à l’audience que son affaire est politique et que son jugement est orchestré par des partis politiques dont le mouvement Ennahdha. « Cela fait près de cinq mois qu’on m’empêche de voir ma famille », dit-il.

Ayoub Massoudi comparaîtra de nouveau cette semaine devant la Cour d’appel militaire de Tunis pour répondre des chefs d’inculpation d’atteinte au moral de l’armée et de diffusion de fausses nouvelles dans les médias.

Rappelons que l’affaire Massoudi a commencé après que ce dernier a accusé publiquement le chef d’état-major interarmées, Rachid Ammar, et le ministre de la Défense, Abdelkrim Zbidi, d’avoir sciemment tenu le chef de l’Etat et chef des Armées dans l’ignorance de l’extradition de l’ancien Premier ministre libyen Baghdadi Mahmoudi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here