La résurrection de Mahmoud Messâadi

La pièce théâtrale Le Barrage, de Mahmoud Messâdi, inspire toujours les réalisateurs et les dramaturges tunisiens car cette œuvre philosophique et littéraire à la fois transgresse les limites du temps et de l’espace. Le 27 décembre au Théâtre municipal, le public a découvert une nouvelle approche de la pièce Le Barrage créée par L’association des Ressortissants de l’Institut d’arts dramatiques qui a choisi de redécouvrir d’autres aspects de ladite pièce de théâtre dans une adaptation libre, fidèle au contexte tunisien actuel. Le réalisateur Taher Issa Ben Arbi a ôté le cadre tragique de la pièce pour un choix esthétique discutable (fous rires, bouffonneries, excès d’anachronisme). Nous ne pouvons plus comprendre s’il s’agit d’une tragi-comédie, comédie musicale, ou autre. Cela pose même un problème au niveau du genre théâtral.

Laisser un commentaire