Un Noël très photovoltaïque !

Qui dit Noël, dit cristaux de neige, tradition oblige ! Une image qui a du mérite, ayant inspiré certains chercheurs de Sandia National Laboratories  qui n’ont pas hésité à la reproduire, mettant au point une nouvelle forme de microcellules photovoltaïques flexibles et aménageables pour tout support.

Effectivement, d’après Inhabitat et PhysOrg, ces chercheurs américains vont peut-être, révolutionner le monde des capteurs d’énergie solaire, avec ces microcellules photovoltaïques, en forme de cristaux. Cette industrie pourrait bien être bouleversée par ces surfaces souples, dont la matière serait de la silicone cristalline. Ces cellules ont une épaisseur de 14 à 20 millièmes de millimètre, soit 4 à 5 fois moins qu’un cheveu, pour un diamètre de 0,25 à 1 millimètre.

Et bien qu’elles soient fabriquées à partir des techniques classiquement utilisées dans les fonderies électroniques, le facteur de charge de ces nouvelles cellules n’est estimé qu’à 14,9 pc, alors qu’il se situe entre 13 et 20 pour les cellules classiques, avec une performance énergétique semblable.

Quant au coût de fabrication, il serait encore plus amoindri. En effet, la quantité de matière utilisée est relativement faible, puisqu’il faut cent fois moins de silicone pour produire la même quantité d’électricité.

Coté utilisation, ses créateurs affirment qu’elles pourraient s’intégrer partout et même transformer un baladeur en batterie solaire capable de recharger ses appareils électroniques. Ainsi, ces  microcellules photovoltaïques s’adapteraient de la même façon à tout type de façades de bâtiments et à tout objet exposé au soleil. D’ailleurs, elles pourraient être utilisées dans les satellites et les systèmes de contrôle à distance.

Moindre coût et haute efficacité, la sphère écologique gagnera encore plus en économie, mis à part celle de l’énergie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here