Le ton est monté en direct entre Béji Caïd Essebsi et Walid Bennani sur la chaîne TV Ettounissiya

Au cours de l’émission « 21 heures », animée, lundi 24 décembre 2012 par Moez Ben Gharbia, sur la chaîne privée Ettounissiya, les propos échangés entre Béji Caïd Essebsi, président du mouvement Nidaa Tounès, qui parlait en duplex, et Walid Bennani, un dirigeant du parti Ennahdha, présent sur le plateau, furent d’une rare violence.

Réagissant aux actes de violence perpétrés le week-end dernier à Djerba, l’ancien Premier ministre a défié son interlocuteur de se retrouver en face de lui, à Kasserine, où il serait « bastonné » en public. Rouge de colère, Walid Bennani a répliqué devant des millions de télespectateurs médusés :  » ce vieillard a perdu la tête, sa vraie place est dans une maison de retraités. »

De l’avis des présents, M. Bennani s’est montré d’une extrême agressivité. Ayant perdu son self-control, il coupait la parole à tous les invités; spectacle désolant à une heure de grande écoute.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here