Le groupe musical Ninawa honore la cause ahwazienne

L’espace de l’Artisstou a abrité, samedi dernier, un spectacle musical du groupe engagé Ninawa. Une troupe musicale guidée par les frère et soeur Nasraoui. Il s’agit d’un concert engagé qui véhicule à travers la musique une idéologie arabe, nationaliste et militante. La musique et l’engagement ne faisaient plus qu’un dans la soirée du samedi 22 décembre.   » Al Ahwaz… l’appel d’Al Quds » était l’intitulé du spectacle qui a rendu hommage à la cause d’ Al-Ahwaz, région arabo-musulmane de 324 000 km², qui compte 24 villes pour un total d’environ 12 millions d’habitants et qui vit sous le joug de la colonisation iranienne depuis 87 ans. Emanant de sa propre conviction de soutenir la cause juste, le groupe a pris fait et cause pour ce pays colonisé.

Certes, la musique commerciale a pris le dessus sur la musique engagée, mais il n’en demeure pas moins que la salle de l’Artisstou était archicomble. Dans un premier temps,  Sahar Nasraoui a souhaité la bienvenue au public pour céder la parole plus tard à Abess Kaâbi, le vice-président du Mouvement arabe de lutte pour la libération d’Al Ahwaz, qui a présenté une intervention afin d’exposer sa cause et les atrocités commises par le régime iranien contre son pays. Il a tenu aussi a à saluer l’initiative de la troupe musicale qui vise à faire connaître par le biais de l’art la cause ahwazienne.

Plusieurs chansons, qui ne sont pas sans rappeler la souffrance du peuple ahwazien, ont été interprétées sur scène par les voix sublimes et nostalgiques de Mohamed et Sahar Nasraoui. Le public, sensible à la justesse de cette cause, a choisi de porter des cache-cols ornés du drapeau du pays colonisé.

Reportage photos

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here