Erich Alauzen lance son premier roman policier « Double nœud » aux éditions Agrakal

Le restaurant La Salle à Manger à Tunis était, en ce jeudi 20 décembre, le théâtre d’une scène de crime sans précédent… En effet, les nouvelles éditions AGRAKAL avaient choisi d’y organiser le lancement de leur premier roman policier, « Double nœud 1- Les Meurtres de Brandys Bay », écrit par Erich Alauzen, déjà connu dans le monde de la communication à Tunis, dans ses fonctions d’attaché de presse et de gérant du Cabinet de Relations Presse, Stratégies Conseil Tunis…

AGRAKAL se propose de devenir la maison d’édition du pourtour méditerranéen (AGRAKAL est un mot berbère qui signifie Méditerranée) spécialiste du roman policier… Lancée ce mois-ci, la maison d’édition commencera à recevoir ses premiers manuscrits de jeunes auteurs dès janvier 2013 et annonce fin mars 2013 la parution de son deuxième roman, « Double nœud 2-Les Secrets de Carthage.» AGRAKAL est une entité appartenant juridiquement à Stratégies Conseil Tunis.

L’action du premier volet de Double nœud se situe en Cornouailles britanniques à la fin de 1923… La Tunisie y est présente en filigrane, mais accaparera tout le second volet dont l’action se déroulera en janvier 1924 à Carthage… Son héroïne, Rosemary Bartell, une sympathique sexagénaire se voit confrontée à une énigme policière, où elle devra aider le policier local un peu dépassé par les évènements.

« J’ai choisi les Cornouailles britanniques à cause d’un séjour que j’y ai fait il y a longtemps et que j’avais particulièrement apprécié… St Ives, très présent dans le roman et station balnéaire très prisée aux Cornouailles, est pour moi l’un de mes plus beaux souvenirs de vacances… J’adore la campagne anglaise et le style de vie. Pourtant, je n’ai pas oublié mon pays d’adoption, la Tunisie, à laquelle de nombreux clins d’œil sont faits tout au long de ce premier roman… ».

Le choix de ces années 1923/1924 fut dicté par son autre intérêt pour cette période de l’histoire, ces fameuses Années Folles, où l’insouciance primait… Libération de la femme, nouveaux night-clubs, charleston et Amérique du Sud apparaissent dans Double nœud.

« J’écris depuis l’âge de 12 ans, confiait Erich Alauzen… Je me rappelle encore mes vacances estivales dans notre maison de campagne, où je passais mon temps à écrire des débuts de romans policiers sur des cahiers d’écolier. L’un de mes romans s’appelait « Le Crime du 1er Septembre »… La lecture est comme une drogue pour moi et si je commence à écrire, je peux tout oublier, y compris de manger ! »

Agatha Christie et Gaston Leroux sont ses maîtres et ses pairs, confiait Erich… « Ce que j’aime chez Agatha Christie, c’est son extrême intelligence lorsqu’elle monte ses trames de romans… Chaque nouvelle génération la découvre avec plaisir, elle est indémodable et hors du temps ! La sobriété de son texte me ravit véritablement…»

AGRAKAL a choisi de mettre en ligne un site spécialement dédié à Double nœud, www.doublenoeud.com pour permettre aux futurs lecteurs de mieux comprendre l’ambiance inquiétante du roman. Le roman sera disponible dans toutes les grandes librairies, certains Points Presse, Carrefour et en boutique d’hôtels en Tunisie entre le 25 et le 30 décembre, de même que sur internet. Son prix sera de  29,900 DT en Tunisie et 22  Euros hors Tunisie.

Une page Fb vient également d’être ouverte pour permettre de faire connaître aux internautes tunisiens les éditions AGRAKAL et son premier roman.

« Tout un travail d’équipe a accompagné la sortie de ce roman… Je voudrais citer Laurent Forlani, Joëlle Vauthier, Kadar Nefla, Narjess Hassine dont les entités respectives m’ont aidé à finaliser ce projet. Les encouragements de mes parents à qui j’ai dédié ce livre, de mes amis m’ont aidé également », concluait Erich Alauzen qui promettait également de repérer rapidement de nouveaux jeunes talents d’écriture policière pour AGRAKAL».

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here