Les salafistes manifestent pour la libération des détenus en Irak

En présence de quelques dizaines de salafistes, l’Association des prisonniers tunisiens en Irak a organisé ce matin un sit-in devant le ministère des Affaires étrangères. Ils revendiquent la libération des prisonniers tunisiens encore détenus en Irak.

Selon le président de l’association, le ministre Rafik Abdesslam, avait promis, il y a plus de trois mois, que le gouvernement allait entamer une action urgente auprès du gouvernement irakien pour rapatrier ces prisonniers dans les plus brefs délais. « Il nous a mentis  », nous dit-il. « Nous avons eu des échanges  avec le gouvernement irakien et ce dernier nous assure qu’il n’a rien reçu de la part du gouvernement tunisien ».

Les manifestants, quelques centaines, outre le drapeau salafiste, ont scandé des slogans contre le gouvernement qu’ils accusent d’adopter une politique de deux poids, deux mesures. « Pourquoi les prisonniers en Arabie Saoudite et au Qatar ont été libérés alors que ceux détenus en Irak ne le sont pas », se demande l’un d’entre eux pour qui le gouvernement a favorisé « ses amis » et a oublié ceux « qui ont risqué leur vie pour la libération de l’Irak ».

Le sit-in, outre la question des prisonniers tunisiens à l’étranger, pose celle du djihadisme. La forte présence des salafistes soulève à ce propos plus d’une interrogation. Les informations sur les combattants djihadistes tunisiens en Syrie confortent les inquiétudes. Un vrai dilemme pour le gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here