Les agents et cadres de l’ANC entrent en grève: des pourparlers sont en cours pour suspendre le mouvement

Le syndicat de base des agents et cadres de l’Assemblée nationale constituante ont déclaré, à partir de ce matin, une grève de trois jours, pour protester contre le non-règlement de leur statut professionnel et le favoritisme dans l’attribution des fonctions à l’Assemblée.

Le personnel en grève demande sa titularisation, l’arrêt de la sous-traitance, une gestion objective du personnel et l’arrêt des manipulations du système, pour assurer une gestion impartiale du Conseil. Les grévistes rejettent, par ailleurs, toutes les formes de nominations partisanes et l’émission d’une loi fondamentale qui prévoit l’autonomie administrative et financière de l’institution législative.

La grève était prévue depuis le 11 de ce mois, mais a été suspendue, après que la direction de l’Office a promis de répondre aux demandes des manifestants.

Sur place, notre journaliste, nous indique que des pourparlers sont en cours actuellement avec la présidence de l’Assemblée pour trouver une solution, avant le début de la plénière prévue pour 15h et qui sera consacrée à l’étude de la loi de finances 2013.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here