Dernier sondage d’Emrhod Consulting : sueurs froides pour les trois présidences

Moncef Marzouki, président provisoire de la République, voit chuter le pourcentage des satisfaits de son rendement à 34,4% en cette fin du mois de décembre 2012, alors qu’ils étaient 59,8% au cours du premier trimestre de la même année.

Quant à Mustapha Ben Jaâfar, président de l’ANC, il n’est pas non plus dans une situation confortable. Les Tunisiens satisfaits du travail accompli par la Constituante ont régressé de 50,2 à 29,6% entre le premier  et dernier trimestre 2012 .

Pour sa part, Hamadi Jebali, chef du gouvernement provisoire, qui n’a pas assisté aux festivités du 2e anniversaire de la révolution à Sidi Bouzid, en raison d’une grippe subite, ratant ainsi  « l’accueil chaleureux » qui a été réservé aux deux autres présidents, voit le pourcentage  des satisfaits du travail du gouvernement chuter de  61,4% au premier trimestre de 2012,  à  30,9% lors du dernier sondage.

Des chiffres qui en disent long sur le “ras-le-bol” des Tunisiens.

Article précédentDes bruits sur un remaniement ministériel imminent: est-ce le début d’un bras de fer entre Ennahdha et le CPR ?
Article suivantLes agents de l’ANC suspendent temporairement leur grève

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here