La SONEDE ne respecte pas les normes internationales de contrôle de l’eau

Selon le rapport de la Cour des comptes publié hier, la Société nationale d’exploitation et de distribution de l’eau a appliqué seulement 35% du cahier des charges quant au contrôle des substances toxiques présentes dans l’eau potable qui peuvent constituer une menace pour la santé des consommateurs.

Le même rapport indique, par ailleurs, que seulement 60% de l’eau distribuée a été contrôlée. Il ajoute que même l’eau analysée n’a pas été faite de manière adéquate, notamment en ce qui concerne la périodicité  et l’échantillonnage selon les spécifications de la Tunisie.

Le rapport indique que de nombreuses zones sont encore alimentées en eau au-delà du degré de salinité de 2 g /l, pour dépasser les 3 g /l dans certaines régions contre 1,5 g/l dans les zones  privilégiées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here