Les agents de la STEG poursuivent leur grève de la faim

Suite à la grève de la faim, entamée depuis quatre jours par une centaine d’agents et techniciens relevant de la (STEG), travaillant au champ de gaz d’El Borma et à la station de pompage de Kamour, dans le gouvernorat de Tataouine, six grévistes ont eu des complications graves et quatre ont été conduits à l’infirmerie.

Un responsable syndical a indiqué au correspondant de l’agence TAP à Tataouine, qu’une délégation de la direction centrale de la STEG est arrivée, hier mercredi 12 décembre, à la base d’El Borma pour négocier avec les grévistes, mais qu’ils ne sont parvenus à aucun accord.

Selon la même source, c’est la non application des accords conclus entre de la direction de la société et le personnel qui est à l’origine de la grève.

Il est à noter que la production ne s’est pas arrêtée dans cette station, la plus grande du pays, qui  traite le gaz naturel et alimente le complexe industriel de Gabès, qui met à son tour le gaz en bouteille pour la consommation domestique.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here