L’Académie des leaders et Al Kanas, les nouveaux nés de l’IACE

Suite à la dernière assemblée générale, l’IACE s’est doté d’un nouvel organe au sein de son « Centre tunisien de l’information économique (CTIE). Il s’agit de l’Académie des leaders. Cette dernière se propose d’être un lieu de rencontres, d’échanges, adossés à des modules de formation pratique. L’IACE entend, à travers cet organe, former et encadrer des leaders d’opinion qui ont le pouvoir d’influencer la compréhension publique. Cette formation restreinte et sur candidature vise à former des promotions quasi-gratuitement pendant 12 weekends, à travers des cursus adaptés à la nature de chaque groupe sélectionné. Jusqu’à présent, quatre groupes décideurs ont été déjà identifiés par l’académie, incluant des jeunes leaders politiques, journalistes économiques, représentants de la société civile, ainsi que des cadres de l’administration publique.

Le cursus proposé intègre tout le caractère de l’indépendance politique, la rigueur scientifique et le pragmatisme du secteur privé. L’académie est supervisée par un conseil composé de chefs d’entreprises, universitaires et de personnalités publiques, en partenariat avec des organismes internationaux.

S’agissant d’Al Kanas, c’est un observatoire dédié à la société civile en vue de contrôler, suivre et critiquer les initiatives économiques gouvernementales, les promesses, déclarations et prises de décision d’ordre économique.

Al Kanas est ouvert à toute personne désirant consulter, archiver ou partager une interview  ou encore autre information économique. C’est un projet élaboré en partenariat avec le Centre international pour l’entreprise (CIPE). L’IACE a eu l’exclusivité de mettre en ligne cet observatoire considéré comme une mémoire économique, où seront collectées toutes les déclarations et les prises de positions des dirigeants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here