La CONECT et la CGPME s’allient pour défendre leurs intérêts

Il n’y a qu’une chose à dire aux présidents de la CONECT et de la CGPME : « Continuez!Il faut aller de l’avant ». Aujourd’hui, partout dans le monde, le monde des affaires est en difficulté. Pour la CONECT et la CGPME, la mauvaise conjoncture internationale n’est pas un prétexte pour ne pas chercher des partenariats et des opportunités.

C’est donc la volonté des deux parties de faire bouger les choses. Cela explique assez bien les causes  de la signature, le 29 novembre à Tunis, d’une convention de partenariat entre la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (CONECT) et la Confédération générale des Petites et moyennes entreprises (CGPME).

La CONECT et la CGPME se sont donc trouvées en première ligne de cette période de transition, pour redynamiser les  relations économiques et commerciales tuniso-françaises. « On a l’impression qu’on se connait depuis des années. On a les mêmes soucis », a déclaré Jean François Roubeaud, président de la CGPME.

Dans un contexte de globalisation des économies et de développement des relations bilatérales entre la Tunisie et la France dans le domaine des échanges commerciaux, ainsi que de la promotion des investissements, les deux parties ont reconnu la nécessité de collaborer étroitement dans le cadre de projets et d’actions concrets prédéfinis par chaque partie. «

Ils serviront de relais entre les entreprises de leurs pays respectifs, afin de les doter d’informations nécessaires à la réalisation de projets de partenariats dans tous les domaines qui leur paraîtront pertinents.

Par ailleurs, les deux parties œuvreront ensemble pour le développement de la coopération bilatérale entre la Tunisie et la France dans le cadre de programmes de coopération existants ou futurs.

La convention signée permettra aux deux confédérations de se consulter de façon régulière et de définir les moyens d’action qui permettraient de mieux faire connaître la législation de leurs pays respectifs, pour encourager le développement des relations commerciales et industrielles entre les PME tunisiennes et françaises.

Les deux parties procéderont ainsi à l’échange d’informations à caractère économique, notamment dans le cadre de leurs publications respectives et leurs sites Internet respectifs, ainsi qu’à l’échange d’informations sur les entrepreneurs en quête de partenariat.

La convention prévoit l’organisation des rencontres d’opérateurs économiques et la mise en relation d’entrepreneurs tunisiens et français, en vue de promouvoir les échanges commerciaux, les investissements, la création de projets permettant notamment le transfert de technologie, la création d’emplois stables et la protection de l’environnement.

Objectif : Internationaliser leurs activités ou  développer des partenariats avec des entreprises tunisiennes

Les deux confédérations se sont engagées, dans la mesure du possible, à assurer une participation croisée aux activités d’intérêt mutuel menées par les deux parties  et veiller à la diffusion la plus large des informations d’intérêt partagé.

La signature de la convention ouvrira la voie à développer une étroite collaboration pour la mise en place de projets communs, en vue de renforcer la représentativité de CONECT, développer sa capacité de lobbying, améliorer les services proposés aux entreprises tunisiennes.  Il s’agit, par ailleurs, de contribuer à la formation de leurs  mandataires /entreprises par l’organisation de séminaires, de conférences ou de voyages d’études suivant des conditions à définir au préalable.

Un Comité de suivi sera créé pour veiller à la mise en œuvre et  au suivi des actions inscrites dans le cadre de la convention. Le secrétariat dudit Comité est assuré par des représentants de la CONECT et de la CGPME. Ce secrétariat aura plusieurs missions à savoir la définition d’un calendrier annuel des actions communes à entreprendre et l’élaboration d’un bilan d’activités conjointement initiées et d’en évaluer les résultats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here