La Tunisie au centre des challenges et des opportunités économiques

Au sortir d’une période d’incertitudes et d’inquiétudes pour son économie, la Tunisie post révolution cherche à relever d’autres challenges et présenter ainsi de nouvelles opportunités d’investissements industriels, en se positionnant comme un hub régional incontournable d’investissement au sud de la Méditerranée, à travers la nouvelle édition du Carrefour d’Affaires et de Technologies (CAT 2012). Cet évènement  d’envergure internationale, sera organisé du 28 au 30 novembre au Parc des Expositions du Kram à Tunis, par l’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation (APII), en association avec la centrale patronale (UTICA) et en collaboration avec l’Agence de Promotion de l’Investissement Extérieur (FIPA) et le Centre de Promotion des Exportations (CEPEX).

Cette nouvelle édition du CAT se veut être une réelle plateforme dédiée au monde de l’entreprise, où pourront se côtoyer des entrepreneurs, des décideurs et des leaders de divers horizons, avec leurs offres et demandes dans des secteurs innovants et à fort potentiel de croissance tels que les TIC, la pharmaceutique, la mécanique, l’électrique, l’électronique, etc.

Cet évènement vise en particulier l’intégration de l’industrie tunisienne dans l’espace économique euro-méditerranéen notamment à travers la connexion aux réseaux internationaux de la technologie et de l’information, afin d’élever d’une part son niveau d’intégration et d’accroître la valeur ajoutée des produits manufacturés, et d’autre part de concrétiser des projets innovants à contenu hautement technologique.

Par ailleurs, le CAT 2012 se veut être aussi un vecteur incontournable pour mieux faire connaître les atouts de l’entreprise tunisienne dans les domaines du partenariat et de l’investissement, pour démontrer aux investisseurs provenant d’Europe, d’Asie, d’Amérique et du monde arabe, que la Tunisie demeure un site privilégié offrant des avantages compétitifs, un environnement propice à leurs affaires et un cadre réglementaire transparent.

Le CAT 2012 sera doté d’un espace exposition comprenant un salon international du développement industriel auquel participera 300 entreprises industrielles et de services tunisiennes intégrées dans le processus de l’innovation, un centre de l’innovation et de la technologie, un centre d’appui et de financement, avec notamment le concours des institutions et des programmes internationaux tels que la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la Banque Européenne de Reconstruction et de Développement (BERD), la Banque Mondiale, la Banque Africaine de Développement (AFDB), etc. Un espace partenariat international sera consacré aux rencontres B2B, préprogrammées sur des projets présentés dans un catalogue par des entreprises tunisiennes à leurs homologues internationales, ainsi qu’un espace conférences, où aura lieu des workshops portant sur des thématiques touchant à la technologie et l’innovation, au développement régional et à celui des PME, ainsi qu’un grand débat qui sera consacré au développement de l’industrie en Tunisie. Le tout, en présence de personnalités nationales et internationales du monde de l’économie et de l’entreprise, qui auront à se pencher sur l’importance d’asseoir une image renforcée de la Tunisie comme terre d’accueil des investissements au sein de l’espace euro-méditerranéen.

De l’avis de tous les observateurs, l’avenir économique de la Tunisie sera meilleur. Le choix irréversible de la voie démocratique, va davantage renforcer l’image de la Tunisie dans le monde des affaires, par un intérêt accru de ses partenaires, à l’image du soutien déjà confirmé des institutions internationales telles que la Banque Mondiale, la BAD, la BERD et l’Union Européenne, qui pour sa part a décidé d’accélérer le processus visant à accorder à la Tunisie le statut de partenaire avancé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here