Déçue, la Compagnie tunisienne de navigation accuse « Grimaldi-Naples » de concurrence déloyale

Déçus par l’indifférence des autorités de tutelle et soucieux des perspectives économiques de leur entreprise, les cadres et agents de la Compagnie tunisienne de navigation (CTN), ainsi que les syndicats de base relevant de l’UGTT, ont exprimé, vendredi 23 novembre 2012, leur déception de la décision de l’État tunisien de permettre au transporteur maritime « Grimaldi-Naples » de programmer trois voyages hebdomadaires sur les deux lignes régulières de transport des marchandises « Gênes » et « Livourne » sur lesquelles opère la CTN depuis plus de 40 ans.

Ils ont accusé le transporteur maritime italien de « concurrence déloyale » et se sont déclarés « inquiets », dans un communiqué, de l’indifférence des autorités de tutelle face à sa « mauvaise intention » et ses perspectives d’extension de ses activités au détriment des intérêts de la CTN. « Il n est pas besoin pour que l’autorité de tutelle autorise à ce transporteur l’exploitation des deux lignes « Gênes » et « Livourne » alors que la CTN est dotée d’une capacité d’accueil suffisante pour répondre, actuellement, à toute demande additionnelle dans le domaine du transport », peut-on lire dans le communiqué.

Selon eux, « Grimaldi-Naples » adopte des pratiques « anticoncurrentielles » et ne respecte pas les traditions et les règles en vigueur en matière de transport maritime. (TAP)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here