ONU : Les Etats-Unis s’opposent à une déclaration jugée « contre-productive » condamnant les agressions de Gaza

L’ambassadrice américaine à l’ONU Susan Rice avait annoncé depuis lundi 19 novembre 2012, que les Etats-Unis s’opposeraient à la déclaration officielle (proposée par les pays arabes) que pourrait faire le Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation à Gaza.

Et dès le lendemain matin avant 14h00 GMT, les Etats-Unis se sont opposés officiellement à cette éventuelle déclaration la jugeant « contre-productive », alors que des efforts pour obtenir un cessez-le-feu sont en cours.

Pour revenir à la chronologie de ces différentes tractations diplomatiques au niveau de l’ONU, rappelons qu’à l’issue d’une réunion (lundi) du Conseil de sécurité, la Russie avait annoncé qu’elle proposerait une résolution en faveur d’un cessez-le-feu immédiat si les 15 pays ne parvenaient pas d’ici à mardi 09h00 locales (14h00 GMT) à s’entendre sur un texte qui appelle à la fin des hostilités entre Israël et les groupes palestiniens armés de Gaza.

Entre temps et d’après certains diplomates, l’initiative de l’Egypte qui se démenait sérieusement avait des chances de réussir à obtenir une trêve entre les deux parties. Une initiative qui risquait de faire tomberait à l’eau l’ultimatum russe. Mais les Etats-Unis n’ont pas attendu et se sont empressés de faire parvenir, juste avant l’expiration du délai, une lettre aux 14 autres membres du Conseil dans laquelle ils affirment que cette déclaration ne pouvait être que contre-productive parce qu’elle n’apporte aucune contribution aux efforts diplomatiques en cours.

Par ailleurs, au cours d’un troisième entretien téléphonique en 24 heures, le président américain Barack Obama a vivement remercié mardi son homologue égyptien Mohamed Morsi pour ses efforts en faveur d’une désescalade au Proche-Orient.

De son côté, Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU a poursuivi ses discussions avec les dirigeants israéliens en vue d’obtenir une trêve entre le Hamas et l’Etat hébreu. Cette trêve, annoncée par Hillary Clinton et Mohamed Kamel Amr, est entrée en vigueur à 20hoo, le mercredi 21. Elle fait suite, rappelons-le, à une opération militaire d’envergure lancée par les troupes israéliennes depuis le 14 novembre contre la bande de Gaza, en représailles à des tirs massifs de roquettes de la part des activistes du Hamas. Le cessez-le-feu était encore respecté dans la matinée de ce jeudi 22 novembre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here