En roue libre, le consortium “Groupe Poulina & Groupe Amen” vient d’acquérir 60% des actions d’ENNAKL

C’est officiel, le consortium “Poulina-Parenin” (Parenin fait partie du groupe Amen) vient d’acquérir un bloc d’actions de 60% des parts « d’Ennakl », contre toute attente, pour la somme de 238 millions de dinars. Une somme aussi importante ne pourra que renflouer les caisses de l’État, à un moment où l’économie tunisienne en a le plus besoin.

 Vers une économie qui redore son blason et une Tunisie en marche

Et c’est aussi un acte de foi qui nous permet de capitaliser sur l’avenir de cette économie qui a bien besoin de redorer son blason. En résumé, nous constatons que, loin de tout optimisme déplacé, cette opération démontre que le pays est déjà en marche et que les perspectives économiques peuvent être intéressantes. Il suffit de nous remémorer que Sakhr El-Matri avait acquis  100% de ces actions pour seulement 20 millions de dinars !

En effet, l’ouverture publique des plis, relative à l’appel à manifestation d’intérêt pour la cession de 60% des actions d’Ennakl par l’État tunisien, a eu lieu, comme prévu, aujourd’hui, 16 novembre 2012. Il est a noter, pour l’occasion, que la commission de dépouillement des candidatures pour l’acquisition des 60% du capital d’Ennakl Automobiles avait retenu trois consortiums pré-qualifiés pour présenter une offre financière. Ces soumissionnaires avaient été short-listés comme suit : HBG Holding, Momentum et Parenin qui sont formés respectivement par Bouchamaoui-Alonso Domingo, Atrous-Egyptian Automotive & Trading Co et Poulina-Parenin (Groupe Amen).

Avec une offre financière de  218 millions de dinars, le consortium

« Atrous-Egyptian Automotive & Trading Co » arrive second

La meilleure offre qui a été retenue est sans conteste celle du « consortium Poulina-Parenin » parce qu’elle répond convenablement à la clause qui mentionne que si les écarts des prix offerts par les candidats ayant fait les meilleures offres financières sont inférieurs à 5%, il y aurait un second tour de surenchère entre les deux soumissionnaires pour les départager. L’offre arrivée en seconde position n’est autre que «Momentum » celle de « Atrous-Egyptian Automotive & Trading Co » qui avait présenté une offre financière de 218 millions de Dinars.

Malgré le durcissement des conditions de cession et la suspension de sa cotation, l’action d’Ennakl marque une hausse

Suite à cette cession de 238 millions de dinars, le cours de l’action vendue est donc estimé à 12,850 DT, soit dit en passant un cours, contre toute attente, supérieur à la côte qui avait été retenue (12,800 DT), lorsque le Conseil du Marché Financier (CMF) avait suspendu, le 5 novembre dernier, la cotation sur le titre Ennakl, pour plus de transparence, selon le CMF, et pour éviter le flottement sur les cours.

A ce titre, il faut rendre hommage à la BAT, qui a piloté cette cession, pour avoir su faire preuve de professionnalisme et de savoir-faire dans la mise en valeur de ces actions.

  Bien côtés, sont les acquéreurs & l’acquisition

Notons par ailleurs, qu’avant cette opération, Poulina (PGH) détenait déjà plus de 5% du capital d’Ennakl, acquis ces derniers mois sur le marché boursier.

Le groupe Poulina de Abdelwaheb Ben Ayed est aussi associé, d’un autre coté, à Parenin, société du Groupe Amen de Rachid Ben Yedder, représentant des engins Caterpillar, Atlas Copco et John Deere, en Tunisie.

La Société ENNAKL, distributeur officiel et concessionnaire en Tunisie des marques Volkswagen, Volkswagen utilitaires, Audi, Porsche et Seat, est un important groupe qui a réalisé au 3ème trimestre 2012 un chiffre d’affaires de 182,245 MDT, soit en léger repli de 2,3% par rapport à la même période de l’année dernière. Et  paradoxalement, la trésorerie nette de la société s’est élevée à 76,361 MDT au 30/09/2012 contre 51,076 MDT réalisés une année auparavant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here