Football : Face à la Suisse, la Tunisie n’a pas montré son meilleur profil

L’équipe Nationale de football de Tunisie avait projeté de  réaliser un nul face à la Suisse, dans un match amical disputé mercredi 14 novembre 2012 à Sousse. Une rencontre qui entre dans le cadre de la préparation de la C upe d’Afrique des nations 2013 en Afrique du Sud.

Mais c’était sans compter avec l’adresse des Helvètes qui ont enfoncé le clou à la 6e minute du temps additionnel par le Munichois Xerdan Shaqiri alors que l’arbitre ghanéen Cecil Fleisher avait signalé seulement 5 minutes de temps perdu. Shaqiri a profité d’un dernier contre et du laxisme au niveau du marquage pour fusiller Aymen Mathlouthi d’une frappe sèche.

En vérité, la Tunisie n’a été ni percutante, ni réaliste face à la sobriété et l’efficacité du jeu adverse

L’ouverture du score à la 40′ par Eren Derdiyok venait pourtant récompenser la supériorité des hommes d’Ottmar Hitzfeld. Lesquels avaient dès la 17′ manqué l’occasion de se mettre devant, Gokhan Inler ratant l’exécution d’un penalty. Sa frappe est détournée par Aymen Mathlouthi qui répètera tout de suite son exploit en repoussant en corner un autre tir de Derdiyok.

Les Aigles de Carthage allaient égaliser à la 59′ par le biais de Zouheir Dhaouadi, qui avait déjà eu l’occasion de sauver l’équipe de Sami Trabelsi contre l’Egypte (1-0), le 16 octobre dernier à Abu Dhabi, en inscrivant le but de la victoire.

L’attaquant d’Evian, qui joue très peu en France, a adressé une frappe magnifique qui a pris à contre-pied le gardien de Bâle, Yann Sommer.

La Tunisie, qui a terminé le match à dix après l’expulsion de Rami Bedoui, jusque-là le meilleur parmi les siens (75′) n’a pas paru dans son meilleur élément. A l’image de Harbaoui, Jemaâ et Darragi, plutôt effacés.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here