Semaine du 05 au 09 novembre 2012

   Une nouvelle entrée en Bourse

Après les moments assez difficiles qu’a vécu la Bourse de Tunis, les prochaines semaines porteront avec elles une nouvelle dynamique qui pourrait animer la Place et susciter l’intérêt des épargnants. Il y a d’abord l’introduction sur le Marché Alternatif du groupe spécialisé dans l’industrie agroalimentaire LAND’OR, qui vient de décrocher son visa auprès du Conseil du Marché Financier. L’Offre Publique de Souscription portera sur 1 456 000 actions au prix unitaire de 7,500 DT, représentant 30,98% du capital de la société. Il y a également la suite du processus de vente d’ENNAKL. Après l’étape des Due diligences par le trio retenus, le 16 Novembre est la dernière date retenue pour les offres financières. A noter que si les écarts de prix offerts par les candidats ayant fait les meilleures offres financières sont inférieurs à 5%, il y’aura un second tour de surenchère entre eux pour les départager. Le processus de cession de la Banque de Tunisie est encore en phase de Due diligences par les différents intéressés, celui de Carthage Cement démarrera le 19 Novembre à l’occasion du retrait du dossier d’appel d’offres par les différents intéressés.

La semaine fût marquée par la dernière Assemblée Générale de l’année 2012, celle de TUNISAIR.  Avec des chiffres presque totalement dans le rouge, l’ambiance était tendue entre les actionnaires et le management. Le nombre de passagers a reculé de 14,0% par rapport à 2010, le nombre de sièges offerts a enregistré un repli de -14,8% et les heures de vols ont baissé de 15,3%. Le seul indicateur qui s’est amélioré est le coefficient de remplissage qui a augmenté de 0,2%. Le résultat d’exploitation des sociétés intégrées 2011 ressort négatif à -90,422 MDT, et le RNPG à -146,503 MDT. Parmi les points évoqués par les actionnaires, nous notons l’absence d’un programme d’assainissement et l’entame d’une action en justice contre les anciens membres du Conseil d’Administration et les Commissaire aux comptes qui peuvent être impliqués dans des affaires douteuses destinées à fausser les chiffres. L’utilité des terrains achetés par la compagnie à Akouda (zone du Sahel) s’est posée, avec des questions sur leur destination (construction d’un aéroport?). L’offre de billets gratuits à certains membres d’institutions gouvernementales a été contestée et reste aux yeux des minoritaires une pratique injustifiée et révélatrice de la mauvaise gestion. L’aggravation de la facture sociale dans une conjoncture aussi difficile que cette période et le sur effectif au sein de la compagnie ont été longuement débattus. Le management n’a pas écarté la possibilité de procéder à une réduction du personnel. Néanmoins, cela passera par des négociations avec l’ensemble des parties prenantes.

Sur le front économique, l’inflation a enregistré une baisse pour la première fois depuis des mois, et s’établit désormais à 5,5%. ll paraît que les mesures de resserrement de crédits commencent à donner leurs fruits. En attendant que cette tendance se confirme, la loi de finances 2013 pourrait apporter avec elle de nouvelles augmentations de prix de certains biens inclus dans le panier de calcul de l’inflation.

Le TUNINDEX a clôturé la semaine sur une hausse de 0,13% à 4 915,30 points. Dans le tableau des performances hebdomadaires, STEQ s’est offert la première place avec une hausse de 16,50% à 8,050 DT. La deuxième place a été reservée à STIP avec une augmentation de 6,44% à 2,480 DT, la troisième place à la SIPHAT qui a gagné 6,09% à 12,200 DT. Au bas du tableau, nous trouvons la SOPAT qui a reculé de 5,01% à 3,410 DT.

Actualités

ENNAKL et BT, suspension de la cotation

A la demande du Conseil du Marché Financier,  la cotation  des titres ENNAKL et BT est suspendue à partir du lundi 05 novembre 2012. Cette suspension s’inscrit dans le cadre de la préparation de la cession des blocs d’actions, détenus directement et indirectement par l’Etat dans le capital des sociétés sus-indiquées. A noter que la suspension concerne également les titres cotés sur la Place de Casa au Maroc.

Banque de Tunisie, contrôle fiscal

Dans un communiqué publié le vendredi 9 Novembre 2012, la Banque de Tunisie a informé ses actionnaires qu’elle a fait l’objet  d’un contrôle fiscal approfondi relatif aux exercices 2008, 2009 et 2010. En date du 07 novembre 2012, l’établissement de crédit a reçu une notification des résultats de ce contrôle pour un montant de 6,485 MDT en principal et intérêts.

La principale rubrique de ce redressement concerne l’Impôt sur les Sociétés pour un montant de 3,295 MDT provenant de la réintégration au bénéfice imposable de provisions constituées par la Banque en franchise d’impôts sur des créances douteuses et litigieuses couvertes par des garanties réelles.

Par ailleurs, la banque a rappelé que le contrôle fiscal relatif à l’exercice 2007 est déjà clôturé par le règlement d’un montant total de 1,842 MDT en principal et intérêts, provisionné en 2011.

Telnet et SOTETEL, communiqué de presse

Telnet Holding et  SOTETEL ont annoncé dans un communiqué de presse que les activités engagées en Algérie à travers la filiale «DB Algeria» du Groupe Telnet ont connu une croissance de plus de 100% entre le T2 et le T3 2012. Au 30 Septembre 2012, l’effectif de «DB Algeria» a dépassé 75 cadres et ingénieurs avec un objectif d’atteindre 100 cadres et ingénieurs au 31 décembre 2012 et un carnet de commandes d’environ 1 million d’euros pour la période mars 2012 – décembre 2012.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here