Sami Trabelsi pointé du doigt : « On veut me déstabiliser »


 Le sélectionneur national Sami Trabelsi va porter plainte contre le média qui a écrit qu’il était interdit de voyage. Et en une réponse immédiate, il était parti mercredi en France pour superviser la colonie tunisienne exerçant dans l’Hexagone.

« On dirait que la campagne est orchestrée.Avant le début de chaque CAN, on sort ce genre de rumeurs pour me déstabiliser personnellement, beaucoup plus que pour viser l’équipe« , a commenté Trabelsi.« 

On connait qui se trouve à l’origine de ces rumeurs et qui tire les ficelles », a-t-il assuré.

Pour ce qui est du stage d’avant la Coupe d’Afrique des nations, il se tiendra à Qatar, à l’Académie Aspire à partir du 3 janvier 2013.


1 COMMENTAIRE

  1. laissez cet homme travailler en paix! si ça aurait été un entraineur étranger,les médias auraient fait mille&unes fellations!mais quand un coach local est à la barre,ça gêne!! arrêtez de mettre des batôns dans les roues 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here