Tunisiens et Français à Monastir pour dresser le bilan de leur coopération

Les  8 et 9 novembre, les collectivités tunisiennes et françaises, soutenues par leurs partenaires institutionnels, dresseront, à Monastir, un bilan de leur coopération et en préciseront les contours pour les années à venir.

Quel sens donner donc à la coopération décentralisée tuniso-française? Comment la renouveler?

La coopération décentralisée est un domaine particulièrement riche et vivant. Elle concerne la réalisation de grands projets, le partage d’expérience et d’expertise, le dialogue entre les sociétés civiles, mais aussi le renforcement des liens et des échanges entre les peuples et les cultures.

Depuis de nombreuses années, les collectivités territoriales françaises et tunisiennes entretiennent des relations étroites qui permettent chaque année de réaliser de nombreux projets dans toute la Tunisie. Une vingtaine de partenariats sont actuellement en cours.

Ces partenariats, riches et dynamiques, seront développés et renforcés grâce aux prochaines « Rencontres de la coopération décentralisée » qui se dérouleront à Monastir

Des problématiques d’actualité seront placées au cœur des débats :

économie d’eau et gestion des déchets à l’échelle locale, développement durable pour les villes et les territoires, politiques participatives, insertion économique des jeunes.

Ces rencontres sont organisées par la Fédération nationale des villes tunisiennes (FNVT) et Cités unies France (CUF), en partenariat avec le ministère tunisien de l’Intérieur, le Centre de formation et d’appui à la décentralisation (CFAD), l’ambassade de France en Tunisie, le ministère des Affaires étrangères français et l’Agence française de développement (AFD).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here