Semaine du 22 au 25 Octobre 2012

Le Tunindex fête l’Aïd…

La Bourse de Tunis repart à la hausse au terme d’une semaine écourtée d’une séance, en raison de la fête de l’Aïd, dans l’attente des grands rendez-vous, publications de ce qui reste des indicateurs d’activité en tête. Le TUNINDEX a repris 1,74% à 4 883,84 points après une baisse qui a persisté plus d’un mois. Le marché a été, en revanche, déserté par les investisseurs comme en témoigne le faible volume d’affaires de 10,948 MDT. Depuis le début de l’année, l’indice phare de la Place de Tunis atteint une performance de 3,42%. Le bilan hebdomadaire des variations des cours des actions cotées a été positif, avec 35 affermissements contre 16 baisses.

Nous pouvons dire que La Bourse de Tunis a surpassé, partiellement, le fameux « 23 octobre», rassurée par les signes d’une sortie de l’impasse politique. Le climat général en Tunisie s’est apaisé durant la dernière semaine du mois d’octobre. Le marché pourrait s’offrir une nouvelle dynamique, en raison des introductions en Bourse annoncées pour la fin de l’année 2012 (Land’Or). De plus, la semaine a débuté sur des chiffres macroéconomiques qui laissent espérer le début d’une reprise. Le Ministre des Finances par intérim, M. Slim Besbes a rencontré, lundi 22 octobre, une délégation de l’Agence Française de Développement (AFD) avec laquelle il a examiné plusieurs projets de coopération financière, économique et technique. L’objectif annoncé du gouvernement étant de réaliser un taux de croissance de 4,5% au cours de l’année 2013, outre le fait de limiter le déficit budgétaire à 5,9% (contre 6,6% en 2012). Le budget de l’Etat pour 2013 vise l’amélioration du climat d’affaires et la mise en place d’incitations fiscales pour les investissements publics. Or, le climat en question ne semble guère au beau fixe, de l’avis des intervenants économiques tunisiens. Notons que la nouvelle version du Code des incitations aux investissements, actuellement en examen, sera parachevée vers la fin de 2012, toujours selon le Ministre par intérim.

Sur le front des valeurs, ICF a grimpé de 11,91% à 45,000 DT, portant ainsi sa performance depuis le début de l’année à 22,7%. Notons que la société a réalisé durant les trois premiers trimestres de 2012 un chiffre d’affaires de 57,322 MDT , en progression de 18,6% par rapport à la même période en 2011. La semaine a également enregistré le réveil de El Wifack Leasing qui s’adjuge 8,92% à 16,000 DT après avoir annoncé une forte progression des mises en force (+50,3% à 31,598 MDT) ramenant, ainsi, sa part de marché à 11,6%, mais demeure toujours à la cinquième place du secteur. Le titre Assurances SALIM a chapoté le tableau des plus fortes baisses en lâchant 3,33% de son cours a 29,000 DT, bien que lors de la dernière communication financière, le management a annoncé l’ouverture du capital de la compagnie à un partenaire étranger et sans oublier les bonnes performances de la société depuis le début de l’année. Pour 2012, le management prévoit également de réaliser un bénéfice net de 5,600 MDT en, progression de 14,0% par rapport à 2011. Egalement dans le rouge, Attijari Leasing dégringole durant cette semaine de 2,75% malgré ses bons chiffres T3 2012. Au terme des neuf premiers mois de 2012, la société a affiché des mises en force de 169,416 MDT en progression de 31,5% par rapport à fin septembre 2011.

Côté volume, SOMOCER a été le titre le plus sollicité au cours de cette semaine avec un volume d’échanges de 0,894 MDT (soit 8,17% de l’ensemble de capitaux échangés) mais a dû perdre 2,33% de sa valeur à 3,080 DT. Le chiffre d’affaires de la société a enregistré une progression modeste de 1,2% à 50,860 MDT contre 50,252 MDT au 30 septembre 2011. L’UIB figure parmi les titres les plus échangés. Rappelons que, durant les neuf premiers mois de 2012, la banque a affiché un PNB de 120,260 MDT en hausse de 14,4% par rapport à la même période de 2011. Le RBE a atteint 52,400 MDT, soit +22,8%. Le réseau de la banque a été renforcé par l’ouverture de six nouvelles agences portant le réseau de la banque à 125 points de vente.

TUNISAIR, états financiers annuels arrêtés au 31/12/2011

Avec six mois de retard, TUNISAIR a enfin publié ses états financiers relatifs à l’exercice écoulé. Le chiffre d’affaires du groupe totalise 1,027 MdDT, en baisse de 7,5% par rapport à 2010. L’EBIT ressort dans le rouge à -90,422 MDT contre 21,510 MDT en 2010. Par ailleurs, le résultat financier du groupe s’est également soldé sur un déficit considérable de -38,038 MDT contre -7,953 MDT une année auparavant. Le groupe a clôturé l’année 2011 avec un RNPG déficitaire de  -146,503 MDT.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here