La JSK remonte la marche: la grève, c’est fini!

Les choses sont rentrées dans l’ordre à la Jeunesse Sportive Kairouanaise. Après quelques péripéties malencontreuses justifiées par une trésorerie défaillante, (voir notre article : http://www.leconomistemaghrebin.com/2012/10/19/a-la-croisee-des-chemins-la-jsk-doit-faire-attention-a-la-marche/) ainsi que quatre jours de grève, cinq séances annulées et deux matchs amicaux non disputés, les camarades de Skander Cheikh sont revenus ce dimanche aux entraînements  sans poser de conditions et, « avec beaucoup d’envie de rattraper le temps perdu », ont avoué les joueurs.

L’argent ne fait pas toujours le bonheur, mais peut faire revenir les joueurs à de meilleurs sentiments!

Il a suffi que les joueurs perçoivent une partie de leurs arriérés de salaires et primes pour que les Aghlabides arrêtent le boycott des entraînements  De plus, ulcéré par ces contretemps malvenus, l’entraîneur Mourad Okbi avait menacé de démissionner si l’équipe ne revenait pas à de meilleurs sentiments, dès dimanche.

Rappelons que pour leurs débuts, en cette saison 2012-2013, les Kairouanais se déplaceront à Zarzis, le dimanche 4 novembre 2012.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here