Le prix du lait augmente de 90 millimes à la veille de l’Aïd ! Cinq millions de litres seront importés

Un communiqué du ministère du Commerce, publié ce jeudi 25 octobre 2012,  vient d’annoncer,  juste à la veille de l’Aïd El-Kébir, que le prix du litre de lait augmente de 90 millimes. Près de cinq millions de litres de lait devraient être importés pour la régulation du marché national qui souffre d’une pénurie de lait, a annoncé, le même jour,  la direction générale des industries alimentaires.

Sachant qu’en 2012 la production nationale en lait stérilisé est estimée à environ 430 millions de litres, avec une production quotidienne de prés de 1,100 million de litres, le manque en produits laitiers stérilisés, pendant cette période, est dû à l’augmentation croissante des ventes quotidiennes dans les centrales de collecte de lait depuis janvier 2012, mais également au fléau de la contrebande vers les pays voisins, principalement la Lybie.

Dans ce sens, le directeur général des industries alimentaires, Noureddine Agrebi a mis l’accent sur la gravité de l’impact du phénomène de l’achat frénétique du lait, en prévision de l’augmentation annoncée du prix de ce produit stratégique. Il a, par ailleurs, mentionné que malgré la disponibilité d’un stock de 13 millions de litres de lait, l’importation est indispensable afin de réguler le marché en pénurie.

Les structures professionnelles du secteur laitier ont elles aussi voix au chapitre de l’aggravation de la pénurie. Et pour cause, elles  menacent d’arrêter, à partir du 5 novembre 2012, leurs activités laitières à défaut de consensus sur l’augmentation du prix du lait à la production, à la transformation et à la vente.

Vient enfin s’ajouter à cette crise la hausse des prix des fourrages qui fait rage et bon nombre d’agriculteurs peinent à poursuivre leur activité d’élevage de bovins et par conséquent de vente de lait aux centrales laitières.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here