UIB : Indicateurs d’activité en hausse

Les faits marquants de l’Union Internationale de Banques (UIB), arrêtés au 30 septembre 2012, se résument comme suit:

  • Les dépôts  tous types de clientèle confondus ont augmenté de 15,9 % au cours des douze derniers mois,  atteignant un montant de 2 692,3 MTND, soit  +369,6 MTND.
  • L’encours net des crédits à la clientèle a augmenté de 15,6 % par rapport au 30 septembre 2011, atteignant un  montant  de 2 967,6 MTND (+401,4 MTND).
  • L’encours des emprunts et ressources spéciales a atteint 318,4 MTND au 30 septembre 2012 contre 278 MTND à fin septembre 2011. Cette variation s’explique d’une part par l’émission d’un emprunt obligataire d’un montant global de 51,4 MTND (compte non tenu des dettes rattachées de 1,9 MTND) et d’autre part, par le remboursement de la troisième échéance de l’emprunt obligataire émis par l’UIB en juillet 2009 d’un montant de 6,9 MTND, celui de la première échéance de l’emprunt obligataire émis par l’UIB en septembre 2011 de 3,4 MTND par le remboursement des montants échus de l’emprunt en dollars auprès de la Société générale d’un montant de 3,3 MTND et par l’augmentation des ressources spéciales de 0,7 MTND.
  • Les produits d’exploitation bancaire, présentés nets des agios réservés, ont atteint au 30 septembre 2012 175,5 MTND (+14,4 MTND), soit une  évolution de +8,9%.
  • La marge d’intérêt a atteint 77,9 MTND au 30 septembre 2012 contre 66,6 MTND au 30/09/2011, soit une progression de +16,9% et ce en dépit d’une baisse des marges appliquées aux crédits, due notamment à l’intensification de la concurrence.
  • La marge sur les commissions perçues a augmenté de 14,7% en passant de 28,6 MTND en septembre 2011 à 32,7 MTND en septembre 2012 (soit +4,2 MTND).
  • L’effet conjugué, de l’accroissement de la marge d’intérêt, de la progression de la marge sur les commissions perçues et de la baisse des revenus du portefeuille titre commercial et d’investissement (qui passe de 10 MTND en septembre 2011 à 9,6 MTND à fin septembre 2012 soit -0,4 MTND) s’est traduit par une amélioration du produit net bancaire qui a atteint au 30 septembre 2012 un montant de 120,3 MTND contre 105,2 MTND au 30 septembre 2011, soit une progression de  +15,1 MTND correspondant à une évolution de +14,4%.
  • Les frais de personnel ont atteint 47,9 MTND au 30/09/2012 contre 42,8 MTND au 30 septembre 2011, soit une hausse de 11,95 %. En excluant les indemnités de départs volontaires et la prime payée dans le cadre du nouveau contrat d’assurance plan de retraite au profit du personnel de la Banque, l’évolution est de 8,6%. Celle-ci s’explique par les accords salariaux conclus au niveau du secteur et par la politique de fidélisation des talents suivie par la banque.
  • Les charges générales d’exploitation ont atteint un montant de 14,9 MTND au 30 septembre 2012 contre 14.6 MTND au 30 septembre 2011, soit une hausse de 2,4 %. En excluant  l’effet du déplafonnement de la taxe des collectivités locales (Tcl) à la suite de la promulgation de la loi de finances complémentaire en mai 2012, l’évolution des charges générales d’exploitation est de -1%.
  • Le résultat brut d’exploitation a enregistré une progression de +9,7 MTND. Il passe ainsi de 42,62 MTND au 30/09/2011 à 52,4 MTND au 30/09/2012, soit une évolution de 22,8%.
  • L’effet cumulé de l’accroissement du produit net bancaire et de la maîtrise des charges a permis de réaliser une amélioration du coefficient d’exploitation (52,3% au 30/09/2012 contre 54,6% au 30/09/2011).
  • Le réseau de l’UIB totalise 125 agences. Six nouvelles agences ont été ouvertes depuis janvier 2012 (agence Msaken II, agence Ariana cité Nozha, agence Centre Urbain, agence Mornaguia, agence Dar Fadhal et agence Kram Ouest). Une autre agence sera ouverte au mois de novembre  (agence Sousse Khezama), portant ainsi le réseau de l’UIB à 126 agences à fin de 2012.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here