Grogne et revendications du secteur des Transports

La grève des agents de la Transtu, prévue lundi 22 octobre 2012, a été reportée au 12 novembre prochain, a annoncé le secrétaire général de la Fédération des transports relevant de l’UGTT, Mokhtar Hili, lors d’une intervention sur les ondes FM.

D’ici là, la direction générale de la compagnie Transtu, le ministère du Transport et les représentants syndicaux négocieraient les revendications de la Fédération générale du transport.

Pour ce qui est de ces réclamations, les syndicats de base des agents de la compagnie Transtu réclament la promulgation des statuts pour permettre à chaque agent de réclamer ses droits et de s’acquitter de son devoir.

Appel aux autorité de tutelle pour une régulation draconienne  des autorisations des taxis collectifs

Le syndicat de Transtu revendique l’appui des autorités de tutelle au secteur public, eu égard aux préjudices découlant de l’attribution de milliers d’autorisation aux taxis collectifs et à la nécessité d’intensifier le contrôle, en raison de la multiplication du phénomène des transports clandestins. La commission d’admission à la retraite, le relèvement de la prime à l’occasion  de l’Aïd Idha, la protection des agents dans leur fonction, le payement des heures supplémentaires en fonction des catégories, les combinaisons de travail et les tickets de restauration figurent également à l’ordre du jour des revendications syndicales.

Selon Mokhtar Hili la grève serait maintenue à défaut d’accord !

Rappelons que  10 octobre 2012, les agents de la Transtu avaient observé une grève générale, sans préavis, provoquant la paralysie de tout le Grand Tunis (Cf. article).

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here