Le T.P. Mazembe accuse Tarek Bouchamaoui (CAF) de favoriser l’Espérance

Mohamed Kamwanya Elonga, vice-président du TP Mazembe, adversaire des « Sang et or », samedi 20 octobre 2012, à Radès, dans un entretien sur Shems FM, a initié une véritable polémique relative à l’arbitrage. D’après-lui, l’Espérance Sportive de Tunis a toujours été favorisée par l’arbitrage:

 « L’Ivoirien Doue Noumandiez, arbitre du match aller a sifflé cinq matchs africains sur les 12 disputés par  l’EST, le Gambien Bakary Gassama, désigné dans un premier temps pour la rencontre retour de samedi prochain (et que nous avons dû récuser), a lui aussi dirigé cinq matchs cette saison pour l’EST. Pourtant, en Afrique, il y a beaucoup d’arbitres. Non, cela n’est pas normal! On sait que le président de la commission des arbitres à la confédération africaine est non seulement Tunisien, mais aussi un ancien dirigeant de l’Espérance Sportive de Tunis, ce qui est très important. Tarek Bouchamaoui, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est en train de souiller le football tunisien. En tout cas, nous voulons un arbitre correct pour la demi-finale retour. »

Il est à noter que c’est le Sénégalais Badara Diatta qui a été finalement désigné pour remplacer le Gambien Bakari Gassama.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here