Tunisie : Vers un régime politique mixte, des élections le 23 juin 2013 & une Haute instance chargée des Médias

Tunisie : vers un régime politique mixte, des élections le 23 juin 2013 et une Haute instance chargée des médias

Devant l’urgence de la situation politique dans le pays et l’impatience des Tunisiens, lors de son dernier discours à la TV nationale, Mustapha Ben Jaafar nous avait annoncé que certaines décisions importantes allaient être prises incessamment (les tractations devaient chauffer en coulisses) . Et c’est dans le cadre d’une réunion consultative particulière qui s’est tenue samedi 13 octobre 2012, entre les partis de la Troïka que ces décisions ont été prises. Nous vous en dévoilons ci-après la teneur :

La Troïka en ordre de marche

Cette commission supérieure de coordination entre les partis de la troïka, en l’occurrence Ettakatol, le Congrès pour la République et Ennahdha, s’est distinguée cette fois par des prises de décisions à la suite de débats (plutôt responsables) qui ont traité des sujets tels que le régime politique à adopter dans la future Constitution, quelle instance indépendante pour préparer les élections, la création d’une Instance nationale indépendante de l’information et bien sûr, le calendrier des prochaines échéances électorales.

Ennahdha lâche du leste quant à son option de régime parlementaire.

Cette réunion a permis, vu l’urgence de la situation, de remettre sur la table certaines idées si chères à Mustapha Ben Jaafar (dont le consensus et le régime politique mixte) et d’étendre et d’élargir le dialogue politique entre toutes les composantes politiques du pays, dans le but de parvenir à un consensus au sein de l’ANC et en dehors des sphères de l’Assemblée. Ennahdha lâche du leste quant à son option de régime parlementaire.

Créeation d’une Haute instance chargée des médias

La troïka a donc décidé d’opter :

  • Pour un régime politique, mixte à la fois présidentiel et parlementaire au sein duquel le Président de la République sera élu au suffrage universel.
  • La date du 23 juin 2013 a été retenue comme date des prochaines élections présidentielles et législatives. Un second tour de l’élection présidentielle pourrait éventuellement se dérouler le 7 juillet 2013.
  • En ce qui concerne l’Instance indépendante pour les élections dont le président serait forcément (et suivant consensus au sein de la Troïka) Kamel Jendoubi, ses membres devront être neutres et indépendants.
  • Il a été décidé aussi de créer une Haute instance chargée des médias dont les conditions seront fixées par la nouvelle Constitution.

Au niveau des recommandations, les membres de l’Assemblée Nationale Constituante seront invités à accélérer le rythme de travail au niveau de la rédaction de la constitution.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here