Qualifiés, oui ! …mais les Aigles l’ont échappé belle

Les aigles de Carthage assurent la qualification à la CAN-2013 grâce aux deux buts inscrits au match aller à Freetown, sans pourtant remporter aucune des deux rencontres du dernier tour éliminatoire, le seul auquel ils devaient participer. C’est donc un service minimum qu’ils assurent devant des Sierra Leonais pourtant condamnés à jouer durant 65 bonnes minutes en infériorité numérique en raison de l’expulsion de leur défenseur central Gibril Sankoh, auteur d’une agression gratuite hors du jeu sur Harbaoui.

Les occasions créées par la Tunisie étaient rares en raison de l’absence du milieu de terrain, Youssef Msakni, écarté du groupe de Sami Trabelsi pour son refus de tourner une publicité au nom du sponsor du team national. Alors que l’attaque était vite privée du sens du but de Issam Jemaâ, blessé dès la 10e minute et remplacé par Zouheir Dhaouadi.

 …alors que le Maroc vient d’étriller le Mozambique (4-0)

Bref, le Onze national est qualifié au bout du plus mauvais match disputé sous l’ère Trabelsi. Mais, quand on compare sa performance de Monastir à celle du Maroc qui allait deux heures plus tard étriller à Marrakech le Mozambique (4-0), on saisit tout le chemin qui reste à faire par les coéquipiers de Abdennour.

 

 

1 COMMENTAIRE

  1. Je te trouve très dur avec l’équipe nationale. Cela arrive de faire un mauvais match. Dois je te rappeler qu’il manquait la perle du milieu de terrain youssef msakni? Et tu prends le Maroc en exemple. Comme si cette équipe était un exemple ? je te rappelle que le Maroc est une des équipes qui a le plus perdu ces dernieres années juste derrière le soudan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here