La croissance économique mondiale en baisse

Le Fonds monétaire international (FMI), dans son rapport publié mardi le 9 octobre 2012 à Tokyo et repris par le site électronique de Tunis Bourse, table sur des prévisions de croissance économique mondiale en régression pour l’année en cours.

En effet, le FMI estime que «la hausse du PIB mondial ne dépassera pas 3,3 %, après une prévision initiale de 3,5%. Il revoit également en baisse ses prévisions pour 2013 à 3,6 % ».

Ainsi, les économistes du Fonds monétaire international prévoient que «  dans les régions du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, l’activité économique dans les pays importateurs de pétrole serait touchée par l’incertitude qui continue d’entourer la transition politique et économique à l’issu du printemps arabe, ainsi que de la faiblesse des termes de l’échange: la croissance de leur PIB réel devrait tomber aux environs de 1,25 % en 2012 et rebondir modérément en 2013.

Grâce principalement à la reprise en Libye, le rythme de la croissance globale dans les pays exportateurs de pétrole augmentera nettement en 2012, pour dépasser 6,5 %, avant de retomber aux environs de 3,75 % en 2013.

Pour ce qui est de la croissance dans les pays avancés, elle devrait atteindre 1,3 % cette année, contre 1,6 % en 2011.

Dans les pays émergents et les pays en développement, la croissance a été révisée à la baisse par rapport aux prévisions de juillet et d’avril, à 5,3 %, contre 6,2 % l’an dernier.

La croissance aux Etats-Unis atteindra  en moyenne 2,2 % en 2012. Les experts économiques du FMI prévoient également une baisse de 0,4% en 2012 du PIB dans la zone euro où il devrait stagner au premier semestre de 2013 et progresser de prés de 1% au deuxième semestre.

Quant à la croissance du volume des échanges commerciaux mondiaux, elle est également prévue en régression, allant à 3,2 % en 2012, contre 5,8 % en 2011 et 12,6 % en 2010.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here