Le budget de 2013 est en hausse de 3,1%

Selon les déclarations de Slim Besbes, le ministre des Finances par intérim, publiées le 7 octobre 2012, le budget de l’Etat pour 2013 atteindrait  les 26 milliards 342 millions de dinars contre 25 milliards 401 millions de dinars en 2012,  soit une augmentation de 3,1%.

Cette hausse s’inscrit dans le cadre d’un effort de redressement dont l’objectif serait de parvenir à un taux de croissance de l’ordre de 3,5% et à ramener le déficit budgétaire de 6,6% pour cette année 2012 à 5,9% en 2013.

Ces prévisions tablent sur  des ressources propres de l’Etat estimées à 19,525 milliards de dinars, avec un endettement extérieur de l’ordre de 6,817 milliards de dinars.

Pour ce qui est des indicateurs, le ministre des Finances par intérim aurait principalement mis l’accent sur:

– Une croissance importante de 12% de la masse salariale, atteignant près de 9802 millions de dinars. Cette croissance prévue serait due, outre l’impact des recrutements programmés dans la fonction publique au titre de l’année 2012,  à l’augmentation des salaires, sachant que dans le cadre du budget 2013, 19 mille postes ont été programmés dans la fonction publique;

 – Une baisse des dépenses de subvention, qui pour la première fois, atteindront 3900 MD au cours de l’exercice 2013, contre 4226 MD programmées dans le budget initial pour l’année 2012;

– Le remboursement des crédits extérieurs aurait un coût de 4220 millions de dinars;

– Les dépenses de développement  passeront de 6400 MD à 5500 MD, selon les estimations de la loi de Finance complémentaire pour 2012;

– Le niveau plus élevé du service de la dette pour 2013, eu égard au paiement des dettes extérieures estimées à une valeur de 4220 millions de dinars (en 2013) contre 4139 MD pour l’année en cours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here