Un Airbus A320 tunisien contrôlé: mise au point

Face aux rumeurs qui se sont déjà propagées au sujet des opérations de contrôles que subissent les avions de la compagnie nationale Tunisair dans l’espace aérien européen, la direction centrale des Relations Extérieures  de Tunisair a publié, jeudi 4 octobre 2012, ce communiqué de mise au point:

« Tunisair fait une mise au point concernant le contrôle qui a été opéré sur l’appareil Airbus A320 immatriculé TS-IMF de Tunisair par les autorités de l’Aviation Civile française à Paris, le 20 septembre 2012.
Conformément à la déclaration du ministre du Transport, le 3 octobre sur les ondes fm et conformément à la précision donnée par Tunisair, sur certains sites d’information en ligne, il s’agit bien d’un simple contrôle Safa, qui a requis l’envoi de techniciens sur place, pour clôturer les écarts soulevés par les inspecteurs. Ceci a duré uniquement deux jours et l’appareil est retourné à Tunis le 23 septembre.
Ces contrôles des autorités de l’aviation civile européenne, relatifs à l’aspect général de l’avion, surviennent tous les jours, sur les appareils de toutes les compagnies aériennes qui atterrissent dans un aéroport européen.
L’appareil en question, un Airbus A320 baptisé Djerba, a été livré en décembre 1992 et subit tous les entretiens périodiques exigés par le constructeur ».

Les opérations de contrôle de Safa (Security Assesment of Foreign Aircraft) sont laissées à l’initiative de la Conférence européenne de l’aviation civile (Ceac) fondée en 1955. Il s’agit d’une organisation régionale, avec 42 Etats membres, indépendante et étroitement liée à l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (Oaci). L’objectif de ces contrôles est de promouvoir le développement continu d’un système de transport aérien européen sûr, efficace et durable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here