10 MD pour le personnel de Leoni Ezzahra

« Les agents de Léoni Ezzahra (prés de 600 agents) qui vont perdre leur travail bénéficieront d’une enveloppe de 1000 dinars ainsi que de leurs primes de production, de leur assurance groupe et de leurs salaires impayés », a déclaré le Secrétaire général adjoint de l’Union générale Tunisienne du travail (UGTT), Belgacem Ayari.

Il a également précisé, mardi 2 octobre 2012, lors d’une rencontre avec les médias, au siège de la centrale syndicale, que « les agents, dont l’âge dépasse les 50 ans, peuvent profiter d’une retraite anticipée ».

 A cet effet, une enveloppe à hauteur de prés de 10 millions de dinars a été mobilisée pour les indemnisations,  par la direction centrale de Leoni, qui est spécialisée dans la fabrication de câbles automobiles.

 Dans ce sens, le directeur général de Léoni, premier employeur privé en Tunisie, avec plus de 14.000 emplois et dont le volume de ses investissements en Tunisie, a dépassé les 105 millions d’euros fin 2011, Mohamed Arbi Rouissi, a réitéré l’alternative de l’affectation à l’usine de Messaadine-Sousse, pour les agents de Leoni-Ezzahra.

Précisant pour la énième fois que, la décision de fermer l’unité de production sise à Ezzahra au mois de septembre dernier et de transférer ses activités vers l’usine de Messaadine à Sousse, revient uniquement à la baisse du niveau de production à Ezzahra. Par conséquent, la direction  a  proposé l’affectation de chaque employé au même poste, ou dans un poste similaire, dans l’une des unités de Mateur ou Messaadine, tout en préservant tous ses droits acquis.

 M. Rouissi a déjà affirmé, « qu’il n’y a, actuellement, aucune intention de fermer l’une des autres filiales de Leoni en Tunisie », mettant l’accent, par la même occasion, sur  les efforts déployés par la direction de Leoni Tunisie, pour épargner le transfert des activités de cette société vers la Roumanie.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here