Coup dur pour le tourisme de plaisance

Une commission nationale dirigée par l’Office de la marine marchande et des ports (OMMP) et groupant toutes les parties prenantes du tourisme de plaisance se réunira le 17 octobre 2012.

Cette commission devrait mettre les bouchées doubles pour une coordination étroite à mettre en place avec en vue d’élaborer un rapport sur les mesures et les solutions à même d’éviter la régression du tourisme de croisière, lequel rapport sera soumis à la présidence du gouvernement.

A l’évidence, la sécurité et la stabilité demeurent le talon d’Achille du tourisme de plaisance en Tunisie. L’essor de la filière du tourisme de croisière reste étroitement tributaire des évènements politiques et sociaux du pays. Pour preuve, « quatorze excursions maritimes devant faire escale au port de La Goulette et amener en Tunisie aux environ de 40 mille touristes, d’ici fin 2012, ont été annulées, suite à l’attaque contre l’ambassade américaine à Tunis, a déclaré, récemment, le directeur central du port, Sahbene Ben Fadhel.

Sans surprise, le nombre d’annulations, effectuées quasi quotidiennement, prennent de l’ampleur, « juste après l’attaque des manifestants contre l’ambassade des Etats Unis, à Tunis, le 14 septembre 2012, les tours opérateurs et les armateurs américains (Holland America, Royal Caribbean et Disney Cruise) ont annulé leurs arrivées prévues à Tunis », aurait précisé le directeur central du port de la Goulette.

Selon Sahbene Ben Fadhel, malgré les efforts tunisiens de rétablir les contacts avec les armateurs et les tour-opérateurs, qui ont annulé leurs voyages, la régression du tourisme de plaisance (tourisme haut de gamme) en provenance de l’Amérique continue à s’accentuer particulièrement par la mise en garde adressée par le gouvernement américain à ses ressortissants contre tout déplacement en Tunisie.

L’annulation de ces arrivées aurait certainement un tournant négatif sur plusieurs secteurs en rapport direct avec le tourisme de croisière dont le transport touristique, la restauration, les cafés et l’artisanat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here