Moody’s maintient le «Baa3» avec perspectives négatives

Moody'banques tunisiennes L'Economiste Maghrébin

L’agence de notation Moody’s Investors Service a maintenu le grade d’investissement de la Tunisie, soit le Baa3 avec des perspectives négatives, reflétant l’état modéré de la solidité économique, institutionnelle et financière de la Tunisie, selon un communiqué relatif à l’évaluation annuelle du risque souverain de la Tunisie, publié le vendredi 28 septembre par la Banque centrale de Tunisie (Bct).

En 2012, Moody’s s’attend à un doublement du déficit budgétaire, pour se situer à 7,5% du Pib.

«Même si le taux d’endettement passera de 40,8% à la fin 2010 à 48,5% à fin 2012, il demeurera à ce niveau soutenable », estime l’agence américaine.

Concernant l’activité économique, après sa contraction de 2,2%, en 2011, Moody’s s’attend à ce que la Tunisie observe, en 2012, une stabilité du déficit courant de l’ordre de 8% du Pib. Ce déficit est encore élevé par rapport à la moyenne historique de 3,2% sur la période 2000-2010, selon l’agence.

Et pour cause la hausse des prix des matières premières sur le marché international et celle de l’augmentation de l’importation des biens d’équipement.

En effet, la solidité institutionnelle et financière de la Tunisie demeure modérée, affirme Moody’s.

Quant à l’activité bancaire, Moody’s considère que la Bct a bien résisté à la tourmente politique et à la contraction de l’activité économique. Et les vulnérabilités du système bancaire sont, ainsi, susceptibles d’être beaucoup plus élevées, d’après la même source.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here