Le taux de chômage en légère baisse

nouveau directeur de l'ins

Les indicateurs de l’Institut national de la statistique (Ins) des huit premiers mois de l’année en cours, ont révélé que le  nombre de demandeurs d’emploi, en Tunisie, a légèrement baissé pour atteindre 17.6% au cours du deuxième trimestre 2012, contre 18.1%. Le nombre de chômeurs a atteint 691,7 mille, dont 25,6% chez les femmes en quête de travail.

Les indicateurs de l’Ins ont montré que les chômeurs diplômés du supérieur sont en régression avec un taux de baisse de 6,7% passant de 33,1%, au cours du premier trimestre 2012, à 26,1% à la fin du deuxième trimestre de la même année.

Pour ce qui est de la répartition régionale du nombre des chômeurs dans la période du deuxième trimestre 2012, le gouvernorat de Tataouine (au sud-est) est à la tête de liste avec 51,5% demandeurs d’emploi, alors que, le gouvernorat de Monastir (au centre-ouest) occupe la dernière place avec 5.7%.

Du début janvier jusqu’ à fin juin 2012, 60 900 postes d’emploi ont été crées, dont 24 500 au cours du 2ème trimestre. La moitié des emplois crées concernent le secteur des services, suivi du secteur des industries manufacturières avec 18%.

Quant à la crédibilité et la transparence de ces indicateurs avancés par  l’Ins, le directeur général de l’Institut national de la statistique (Ins) Jalel Eddine Ben Rejeb, n’a pas manqué de défendre bec et ongles ces chiffres et de préciser, lors d’une conférence de presse tenue jeudi 13 septembre 2012, qu’« il est hors de question de douter de la crédibilité des données publiées par l’Institut et qui sont les fruits de tout un important travail coûteux et conforme aux normes internationales qu’accomplit l’institut, indépendamment de toute influence ni intervention d’aucune partie politique ou sociale ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here