Pas de nette amélioration

Suite à l’information publiée par l’agence TAP, mardi 4 septembre2012, portant sur la « production de fer de Jebel Djerissa  (gouvernorat du Kef) qui s’est nettement améliorée, atteignant 200 mille tonnes dont 20 mille destinées à l’exportation » – propos cités par le correspondant de la TAP -, nous avons contacté, par téléphone, Mongi Chikhaoui, Président directeur général de la dite société.

Mongi Chikhaoui a démenti le fait qu’il y ait une amélioration dans la société de Djerissa. Il a précisé que « bien au contraire l’entreprise piétine encore avec une production qui atteint à peine les 180 mille tonnes dont 15 mille pour l’exportation ».

Il a également nié avoir donné de telles informations au correspondant de la TAP au Kef, tout en ajoutant que la société de Jebel Djerissa  a recruté, depuis sept mois, prés de 48 nouveaux employés en remplacement de ceux qui étaient partis à la retraite et projette le recrutement prochain de sept cadres. Toujours selon le Président directeur général, la société de Jebel Djerissa œuvre à développer et améliorer sa production grâce aux recherches effectuées.

De toute évidence, le haut responsable, semble fortement étonné de l’intérêt médiatique porté à la société, dont les résultats sont tout juste « satisfaisants ».

Sachant que la Société de Jebel Djerissa, dans la région du Kef, est spécialisée dans l’exploitation minière de fer dont  les réserves, actuellement disponibles, assurent la pérennité de  l’entreprise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here