« Primo Export » pour accompagner les PME exportatrices

« Primo Export », un nouveau projet qui vise à accompagner les Pme potentiellement exportatrices, a été lancé, à l’issu d’une rencontre réservée aux conseillers à l’export organisée mardi 4 septembre 2012 au Cepex  et approuvé par le ministère du Commerce.

Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre du programme du Gouvernement pour l’année 2012 et qui a pour objectif de faciliter l’accès à l’exportation des Pme ayant un potentiel d’exportation, démarrera fin de ce mois de septembre 2012 et se poursuivra jusqu’en 2014.

Selon Abdellatif Hmam, le président directeur général du Centre de promotion des exportations (Cepex), le budget des investissements de ce programme avoisine les 2.5 millions de dinars, soit 10% du budget total du Fonds national de promotion des exportations (Foprodex) qui est estimé à environ 22 millions de dinars.

Prés de 200 Pme, de différentes régions du pays, qui ont un potentiel à l’export et qui n’exportent qu’une faible part de leur production ou n’exportent pas encore, ainsi que celles qui ne réalisent que quelques opérations ponctuelles vont bénéficier de l’accompagnement du Centre de promotion des exportations (Cepex). 100 Pme seront accompagnées sur les années 2012/2013, le reste des Pme le seront sur les années 2013/2014. Il s’agit d’un accompagnement personnalisé, individualisé et à la carte », a souligné Hmam.

Le responsable du Cepex a annoncé qu’une campagne de sensibilisation des entreprises sera prochainement lancée. Un comité d’appréciation des demandes avec la participation des professionnels et institutions concernés se chargera de sélectionner les dossiers .

D’autant plus que les Pme se trouvant à l’intérieur du pays et offrant au moins  30 emplois seraient prioritaires. Sans oublier que l’avantage sera aussi accordé à la Pme la plus intégrée en prenant en compte le niveau de préparation des Pme à l’export (certification, expérience…).

Les entreprises commerciales ne sont pas concernées par ce programme vu leurs contraintes spécifiques tenant à l’approvisionnement, à la qualité, à la quantité et aux prix.

Ainsi, au moment où la Tunisie souffre d’un déficit commercial accru et où il est nécessaire de rationnaliser les importations, ainsi que de chercher toutes les opportunités d’exportation et d’aider à la réalisation des projets d’ordre prioritaires, le Cepex a l’intention, non seulement de booster les priorités nationales en export, mais aussi d’élargir son champ d’action et de renforcer le réseau des exportateurs tunisiens » souligne le Pdg du Cepex.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here