La baisse des ROCE: des capitaux employés en excès et des EBIT en baisse

En se penchant sur les capitaux employés par les entreprises Non-Financières de l’univers AlphaMena (environ 49 valeurs, 61,187 Mds€ de capitalisation boursière), nous pouvons observer que c’est surtout leur forte progression qui a causé une chute des ROCE sur la période 2009-2012 (de 13,9% à 11,0% en 2012). En effet les capitaux employés ont fortement augmenté durant la période passant de 41,844 Mds€ à 46,705 Mds€, soit une progression de 11,6%.

En même temps l’EBIT, que nous utilisons comme proxy du NOPAT, a baissé de 9,5% à 7,226 Mds€. Ce dernier a contribué ainsi à la baisse des ROCE, il est donc difficile de trancher sur la principale raison derrière la chute des rendements.

En s’intéressant aux télécoms (premier contributeur aux capitaux employés de notre couverture non-financière), nous constatons une légère hausse des capitaux employés (+1,9% sur la période 2009-2012 à 29,581 Mds€) et une forte chute des EBIT (-28,7% toujours sur la période 2009-2012). Ainsi, dans le cas des télécoms, la chute des ROCE de 14,2% à 9,86% est engendrée par le recul des profits opérationnels (en raison de l’effritement des marges de 930 pb à 19,5%).

D’une manière générale, les avis restent partagés pour établir s’il s’agissait de résorber un « surpoids » ou si justement le secteur n’a pas su investir pour garantir son futur.

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here